granules-engrais-chauffin.pngIl est important de bien choisir son terreau en fonction de l'usage désiré, et de l'enrichir régulièrement, au risque d'avoir des croissances décevantes de ses végétaux.

Le terreau horticole

Le terreau horticole est un terreau d'entrée de gamme, fin et polyvalent, qui a cependant une qualité bien supérieure au "terreau universel" que l'on peut trouver à bas coût en supermarché, et qui contient encore souvent de gros morceaux non décomposés !

C'est un substrat léger et polyvalent à base de tourbe et d'écorces et enrichi avec du fumier. Il s'utilise en pot, au jardin pour aérer une terre de potager trop lourde ou pour planter un arbre ou arbuste. Ne pas utiliser sur les plantes acidophiles.

Le terreau horticole est à complémenter avec de l'engrais ou du compost pour de bons résultats.

Le terreau professionnel

C'est un substrat fin, de qualité professionnelle, idéal pour les plantes à fleurs en pots.

Le terreau professionnel est enrichi d'engrais pour permettre des floraisons abondantes (en tous cas pendant les 1 ou 2 premiers mois) des plantes en pots ou jardinières. Son inconvénient est de sècher assez rapidement.
Il n'est pas adapté aux cultures bio à cause des engrais.

Les terreaux spécifiques

Ce sont des terreaux composés spécialement pour des végétaux ayant des exigeances particulières.

La terre de Bruyère

La terre "dite de bruyère" est composée de sable, de tourbe, de compost et d'écorces de pin broyées. 
Elle est indispensable - et particulièrement dans nos régions calcaires - aux plantes acidophiles comme :

  • les rhododendrons
  • les azalées
  • les camélias
  • les bruyères
  • les hortentias
  • les skinnias
  • les pieris
  • les acer (erables du japon)
  • les magnolias
  • les myrtilles... 

Si votre sol est calcaire, vous devrez probablement en passer par la création d'une fosse de terre de bruyère, que vous n'oublierez pas de réalimenter chaque année. De plus, pensez à garnir le sol d'écorces de pin pour maintenir l'acidité du sol et le protéger des grosses chaleurs. En effet, la terre de bruyère retient moins l'eau que le terreau traditionnel. Cependant, il ne faut pas trop arroser non plus sous peine de faire pourrir vos plants.


autocollant-retour.png